maroc , tourisme maroc

Marrakech parmis le TOP 5 mondial des villes Touristique

2018-05-12

C’est un endroit plein de surprises ! Avec ses innombrables marchés, jardins, palais et mosquées, vous en aurez plein la vue. Marrakech, appelée aussi la ville rouge est la quatrième plus grande ville du Royaume après Casablanca, Fès et Tanger avec 928 850 habitants en 2014, elle demeure la capitale touristique du pays. Plus qu’une cité, Marrakech est une perle polie par l’histoire et le goût de l’accueil, sachant accueillir ses invités à bras ouverts depuis des siècles. La ville est subdivisée en deux parties distinctes : la ville nouvelle (ou moderne) on y trouve de nombreux complexes hôteliers, boutiques de luxe, banques, salons de thé et terrasses de café et la médina ou ville historique (dix kilomètres d'enceinte), il est aisé d’imaginer les caravaniers qui chargeaient leurs dromadaires de denrées, d’outils et d’objets artisanaux. Les souks offrent tout ce que le voyageur attend : couleurs, ambiances, parfums, visages souriants et accueillants. C’est la ville du Maroc qui représente le tourisme Marocain, même si d’autres villes mériteraient d’être aussi connues par ce qu’elles peuvent offrir, Marrakech est dur à détourner !

JEMAA-EL-FNA



Située au cœur de la Médina, la place De jema-el-Fna est à la fois le centre géographique de Marrakech et le lieu de rencontre socioculturel incontournable de la ville. Elle est dominée par le minaret de la mosquée Quessabine, entre le souk et le minaret de Kotoubia. La place Djema-el-Fna n'a pas toujours été la place animée et chaleureuse qu'elle est aujourd'hui. En effet, son nom en arabe signifie "assemblée des morts", c'était la place de grève où les criminels étaient exécutés et leurs têtes clouées aux murs et exposées aux regards des passants. C'est par là que vous accéderez aux souks avec ses petites ruelles bordées de petites échoppes variées, d'écrivains publics, de marabouts, de vendeurs de grigris et même d'arracheurs de dents. Autour de la place, vous aurez accès à différents services hors du commun comme des consultations de voyantes ou des recettes de magie. Durant la journée, charmeurs de serpents, tatoueurs à l'henné ou propriétaires de singes qui proposent des photos avec leur animal côtoient jongleurs, musiciens et acrobates. On y organise même des matchs de boxe amateurs. N'hésitez pas à monter sur l'une des nombreuses terrasses bordant la place pour vous isoler quelques instants de cette vie grouillante, pour y déguster des cornes de gazelle accompagnées d'un thé à la menthe. L'une des meilleures heures pour admirer la place depuis ces corniches est vraiment au moment où le soleil commence à se coucher, et où les échoppes activent leurs fourneaux pour préparer le repas du soir. La fumée enivrante, les tamtams, et les lueurs des loupiotes qui éclairent les guérites se prêtent très bien à la photo rituelle. La nuit, la place désertée par les saltimbanques est envahie par des restaurants ambulants qui proposent de délicieux plats marocains typiques pour des sommes très modiques. En soirée, vous pourrez déguster des repas traditionnels et sans prétentions à des prix défiant toute concurrence. Cette place représente à elle seule l’ambiance, la diversité et la culture de Marrakech.


Musée Yves Saint Laurent Marrakech



Il existe déjà de nombreux musées à Marrakech . Fin 2017, la Fondation Yves Saint Laurent a ouvert un nouveau musée à Marrakech dédié au travail du maître. Parallèlement à la refonte de la Fondation parisienne Avenue Marceau, un nouveau bâtiment conçu par Olivier Marty et Karl Fournier, fondateurs de du Studio KO, d’une surface de 4000m² a vu le jour à Marrakech. Il est situé… Rue Yves Saint Laurent, à quelques mètres du Jardin Majorelle. A visiter pendant votre séjour…


JARDIN MAJORELLE



Sûrement le plus beau jardin de la ville! Il séduira les amoureux de la nature et des oiseaux en tout genre! L'origine de ce jardin botanique revient à Jacques Majorelle, un célèbre peintre français du début du 20ème siècle. En découvrant Marrakech, ce dernier tomba sous le charme du Maroc, de ses couleurs vives, de l'architecture berbère, de la civilisation ainsi que de son mode de vie. Il élît alors résidence dans la "ville rouge" et aménagea son jardin botanique où il hébergea plantes exotiques, bassins et décorations de céramiques. Le jardin adopta la couleur "bleu Majorelle", que l'artiste créa pour exprimer la profondeur et l'intensité de l'océan. Le jardin botanique est considéré par son créateur comme sa principale œuvre, à laquelle il consacra toute sa vie. Il ouvrit ses portes au public en 1947. De nos jours, les jardins de Majorelle sont la propriété de Pierre Bergé et d'Yves Saint-Laurent qui ont acquis ce brin de paradis pour le protéger et assurer sa pérennité. Ce jardin oriental est à voir sans hésiter pour se couper un peu de la ville et profiter du roucoulement des oiseaux et de l'eau frétillante des fontaines...


LES SOUKS DE MARRAKECH



Les souks de Marrakech sont uniques au monde par leur organisation et leur taille. C'est une expérience très enrichissante pour le visiteur. Les souks sont ouverts de 8h30 à 20h. Les souks sont organisés par quartiers et par métiers. Chaque souk a son nom, selon la spécialité, cela peut aider quelque peu : Ahiak : tissus et vêtements, Attarine : fer blanc et épiciers, Cherratine: cuir, Chouari : vannerie et bois, Dhabia : bijoutiers, Dlala : djellabas. , El Kebir : maroquinerie. , Eloustat : tissus, laine, couverts en bois ... , Fekharine : poteries. , Haddaddine : forgerons et ferronnerie, Kassabine : vannerie et épices, Les Tamis : lustres et lampes en fer forgé, Moulay Ali : divers, Nejjarine : menuisiers ...Tout un folklore dans lequel il faut s’infiltrer, pour découvrir l’ambiance de l’orient…


MEDINA DE MARRAKECH



La médina constitue le centre historique de Marrakech, elle date du 11eme siècle, mais elle a été détruite puis reconstruite. Les ruelles et venelles de la médina sont étroites. Marrakech est nommé la ville rouge. Presque tous les édifices, bâtiments, maisons sont ocres. Au 12 eme siècle, une Kasbah fut construite pour défendre la ville. Les murailles hautes de 8m entourent encore la médina sur près de 19 Km. La mosquée El Mansour, (ci dessus) fut construite au 12eme siècle, sous le règne du Sultan Yacoub El Mansour. Elle a été reconstruite en 1569, et renommée la mosquée aux pommes d'or, car les boules du lanterneau seraient en or.


LA MOSQUEE EL-MANSOUR DE MARRAKECH



s i vous arrivez par la porte Bab Agnaou, vous tomberez nez à nez avec cette immense mosquée de couleur ocre. Puisqu’elle est fermée aux non-musulmans, nous devons nous contenter d’apprécier l‘architecture arabo-musulmane de la mosquée de l’extérieur. Nous savons de par les plans, qu’elle est composée d'une salle de prière et de onze nefs. Vous pouvez jeter discrètement un œil à l’intérieur et apercevoir la cour centrale entourée de quatre courettes au cœur desquelles on retrouve des bassins dédiés aux ablutions.


MÉNARA



Situé à quelques kilomètres de Marrakech, la ménara est l'oliveraie la plus importante de la ville, s'étendant sur plus de cents hectares. Au centre de ce jardin a été aménagé un bassin qui récolte l'eau en provenance des montagnes afin d'irriguer les cultures. Au côté de ce point d'eau construit au 12ème siècle se dresse un palais saadien de forme carrée avec une toiture triangulaire, ancienne résidence romantique des sultans au cours du 19ème siècle. L'endroit est idéal pour les promenades. Coupés de la ville et de ses agitations, les visiteurs apprécieront venir se ressourcer dans ce grand coin de verdure.


PALAIS DE LA BAHIA



Le Palais de la Bahia n'est pas un haut lieu historique comme les autres monuments qui peuplent Marrakech. En revanche, le site est reconnu pour la richesse de son architecture. Sa construction est récente, 19ème siècle, et fut inspirée des styles arabe et andalou. Les fondations du palais apparurent en 1880 sous la volonté du vizir Sidi Moussa, à la tête du royaume marocain. Ce dernier souhaitait la construction d'une résidence luxueuse pour le plaisir d'une de ses compagnes. Il offrit alors un palais composé d'environ 160 chambres! Ceci fournirait donc une explication au nom du monument signifiant "palais de la belle"... Autour du bâtiment, les visiteurs pourront se promener dans les cours et jardins qui ont fait la distraction de ses occupants. Petite anecdote: La durée de construction du Palais de la Bahia (7 ans) est à l'origine d'une célèbre expression marocaine: "la Bahia est enfin terminé", employée lorsqu'une affaire reste longtemps sans solution!


BAB AGNAOU



Considérée comme l’une des plus importantes porte de la médina de Marrakech, Bab Agnaou a été construite au XIIIe siècle par les Almohades afin de protéger l’accès au quartier administratif et militaire de la Kasbah. Bab Agnaou est composée de quatre arcs et autour des arcs est une frise qui stipule un verset du coran écrit en écriture coufique. Cette particularité est une des singularités de cette porte de Marrakech.


LA MOSQUEE KOUTOUBIA



La mosquée Koutoubia est la plus grande mosquée de Marrakech, au Maroc. Elle est situé dans le quartier de la médina sud-ouest de Marrakech. La mosquée est orné de fenêtres courbes, d’une bande de céramique, de merlons pointus et d’arcs décoratifs ; il a une grande place avec des jardins, et est éclairé la nuit. Avec la place Jemaa-el-fna, c’est deux lieux sont le symbole reconnaissable sur tous les visuels pour exprimer Marrakech !


LES TOMBEAUX SAADIENS



Pénétrez dans les tombeaux saadiens et découvrez une histoire riche et des ornementations époustouflantes! Les fondations de ces tombeaux remontent au 16ème siècle, et le développement de ce site s'accentua selon la volonté du sultan Ahmed al-Mansur Saadi. Le site devînt une nécropole royale en 1557 suite à l'inhumation du premier prince saadien. Néanmoins, ces monuments n'ont été découverts qu'à l'époque contemporaine, vers 1917. Ils furent alors attribués aux services des Beaux-Arts pour leur restauration. Le mausolée regroupe une soixantaine de Saadiens, une dynastie arabe qui s'imposa au Maroc de 1524 à 1659 et qui prit soin à embellir le site tout au long de leur souveraineté. Le monument est composé d'une chapelle et de trois salles funéraires. La décoration des trois pièces s'inspire du style hispano-mauresque. Dans la cour du mausolée sont regroupés les tombeaux des soldats saadiens à proximité du jardin de la nécropole. Des guides sont à votre disposition pour la visite des tombeaux, il est cependant possible d'effectuer cette découverte par soi-même.


UN TOUR EN CALÈCHE À MARRAKECH



Depuis plus de 200 ans, la calèche fait figure de moyen de transport incontournable dans les rues de Marrakech. Une fois à l’intérieur de la calèche, vous vous sentirez comme enveloppé d’une bulle paisible, vous pourrez recharger vos batteries en admirant le paysage et les passants. Demander le prix de la ballade avant de partir pour être clair et sans surprise !


La Tanjia



La Tanjia sert principalement de la nourriture traditionnelle marocaine - avec de la restauration rapide internationale à l'heure du déjeuner.